Le raja Yoga (appelé aussi ashtanga yoga) est la troisième des quatre voies du yoga. C’est la voie dite royale. Les Yoga Sutra de Patanjali sont les textes classiques de référence, datant d’environ 2 à 5 siècles avant l’ère chrétienne. Il n’est pratiqué en Inde que par les yogis de haut niveau. Cette voie transforme notre énergie mentale et physique en énergie spirituelle. La méditation en est la principale pratique.

Le raja yoga peut être divisé en 8 membres:

  1. Yamas – Restrictions
    • Ahimsa: non-violence
    • Asteya: pas de vol, absence de convoitise, absence de jalousie
    • Brahmacharya: chasteté, sublimation de l’énergie sexuelle
    • Aparigraha: absence de convoitise
  2. Niyamas – Auto-discipline
    • Saucha: pureté (externe et interne)
    • Santosha: contentement
    • Tapas: austérité
    • Svādhyāya: étude des textes spirituels
    • Ishwara Pranidhana: abandon de soi à la divinité. Signifie aussi : emploi d’un mantra
  3. Asana– Posture stable
    • La pratique spirituelle requiert un corps sain et robuste. Un esprit équilibré va de pair avec un corps équilibré.
  4. Pranayama – Contrôle de l’énergie vitale
    • Les nerfs physiques ainsi que les canaux d’énergie astraux (les nadis) doivent être purs et assez forts pour faire face à divers phénomènes mentaux et aux désorientations éventuelles qui peuvent survenir durant la pratique. Au cours du processus d’intériorisation de l’esprit, d’anciens éléments négatifs peuvent resurgir. Ces perturbations s’amenuisent avec le temps grâce à une pratique régulière.
  5. Pratyahara – Retrait des sens de leurs objets
    • Le principe consiste à déconnecter l’esprit de la tendance à l’extériorisation des 5 sens : le goût, la vue, le toucher, l’odorat et l’ouie.
  6. Dhāraṇā – Concentration
    • Amener l’esprit à se concentrer sur un objet externe ou sur une idée interne à l’exclusion de toutes les autres pensées.
  7. Dhyana – Méditation 
    • La méditation est définie comme un flux de pensées ininterrompu sur le divin, le Soi ou le Mantra. Toute autre perception sensorielle est écartée.
  8. Samādhi – État supraconscient
    • Cette état est sublime et ne peut pas être décrit ni compris. Le samādhi transcende toute expérience sensorielle ordinaire. Il transcende le temps, l’espace et la causalité. Selon les yogis, le samādhi nous connecte à la vie elle-même, dans sa plénitude. C’est l’état vers lequel tendent tous les êtres.

Le but du Raja Yoga est d’atteindre l’état de conscience le plus élevé connu sous le nom de samadhi; la méditation est la pratique principale du samadhi. Le Raja Yoga est considéré comme le but ultime de la vie humaine. Cette voie adopte les méthodes de contrôle de l’esprit et de la force mentale pour atteindre l’état de conscience transcendantal. Le Raja Yoga est l’union de Shiva ou Purusha – la Conscience Suprême avec Shakti ou Prakriti – également connue sous le nom d’Énergie Primordiale;

Le Hatha Yoga est une des pratiques du Raja Yoga. C’est un chemin de l’effort, du dépassement et de la puissance basant sa pratique sur l’éveil de l’énergie fondamentale (La kundalini).

Le Hatha-Yoga-Pradîpikâ est le texte de référence qui se divise en quatre sections. Il indique clairement le chemin et donne, dans les grandes lignes, les outils exacts qui servent, de véhicule.

C’est une pratique pour donner une chance à celui qui pratique (Yogi) de sortir des liens de la Nature. Le Hatha Yoga se concentre sur la partie physiologique de l’être, d’où la multitude de postures (Asanas) pratiquées dans un seul but, harmoniser le corps et l’esprit. C’est un yoga énergétique.